La FBL, une convention française « à l’anglaise ».

Note : Cette news s’adresse surtout à celles et ceux pour qui la FBL est leur première convention furry et qui ne connaîtraient comme conventions françaises que celle sur les cultures geek, comics et japanime. Pour cette raison, elle ne sera disponible qu’en français.

English foreword : this news about typical furry conventions and how they work and it is mainly for frenchies that never attended really big furry conventions like Eurofurence or Confuzzled or any other. For this reason, it will only be available in french.

Bonjour à toutes et à tous !

La FBL est votre première convention furry ? Vous vous demandez à quoi ça peut bien ressembler ? N’allez pas plus loin, cette news est pour vous !

Les conventions furries à « l’anglo-saxonne » sont très différentes des conventions type japanime que l’on rencontre beaucoup dans les pays francophones du vieux continent (Japan Expo, Polymanga et Made In Asia pour ne citer qu’elles). Là où le public francophone s’attendrait à voir une grande foire commerciale se trouve quelque chose de très différent.

La plus grosse et principale différence est qu’une convention furry se passe principalement dans les salles de meeting/concert de l’hôtel qui héberge la majorité des participants de la convention.
Après vous être enregistrés auprès de la réception de l’hôtel, vous pourrez aller vous enregistrer auprès des « Convention Operations » (ou « Con-Ops ») qui vous remettront votre badge de participant, précieux passe qui vous donnera accès à toutes les salles (ou presque) où se déroulent les activités de la convention pour la durée complète de celle-ci.

L’association organisatrice de l’événement loue plusieurs salles de l’établissement pour y organiser (ou encadrer l’organisation) d’ateliers et/ou spectacles autour du furry. Vous allez donc surtout y trouver des ateliers organisés par des furries et pour les furries (dessin, fursuit building, jeux en fursuit, shooting photo, etc.).

Contrairement aux conventions japanime/culture geek, l’aspect commercial, même si il y est aussi présent, n’y occupe ici qu’une part mineure et beaucoup plus artisanale. Le « Dealers’ Den » (ou « Antre des Vendeurs ») se compose exclusivement d’artistes furries qui y vendent leurs créations (commissions, planches, tableaux, livres, objets décoratifs, vêtements, etc.) et sa disponibilité ne couvre pas l’ensemble de la convention.

Mais n’ayez aucune crainte, le staff de la convention est là pour vous aider à vous y sentir chez vous et vous aider à profiter de votre première convention furry ! Nous espérons tous que vous trouverez votre bonheur et que vous passerez un excellent moment à la FBL !